Le Pont

La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie. – Hannah Arendt

Journal des Arts de Passages

Les arts sont au cœur de notre civilisation, et nous permettent une distance culturelle avec la fuite du temps et ses modes éphémères. Pour mieux ancrer notre quotidien dans un accomplissement artistique et civilisationnel, vous recevrez périodiquement notre journal des arts.

Passages-ADAPes et le Pont des idées vous proposent son panorama des grandes expositions actuelles et à venir en Europe, aux Etats-Unis et en France pour l’année 2024 et le début 2025, entre art classique, moderne et contemporain, entre estampe japonaise et impressionnisme, entre violence et douceur. Migration, minorités et mouvements sociaux sont présents dans ce panorama. On notera également un ecléctisme artistique, qui ne se limite pas à l’Occident. Les médiums utilisés y sont variés, de la peinture traditionnelle (Van Gogh) à la plastique (Anselm Kiefer). Une nouvelle année également pour le marché de l’art et les biennales, dont nous vous présentons ici celle de Venise et de Lyon. Renaissance italienne, impressionnisme, modernisme transatlantique, estampe, surréalisme, romantisme allemand, autant de nom pour l’art que de plaisir pour les yeux et l’esprit. Un coup de cœur notable de l’autrice de ces lignes pour l’exposition d’André Masson à Metz, qui nous présente, dans l’antenne du Centre Pompidou, sa vision du surréalisme, ainsi que pour les estampes d’Hiroshige exposées à Brooklyn.

En France :

  • Biennale de Lyon, du 21 septembre 2024 au 5 janvier 2025 : découvrez « Les voix du fleuves Crossing the water », lors de la 17e édition de la Biennale de Lyon.
  • Paris 1874, inventer l’impressionnisme, au Musée d’Orsay à Paris, du 26 mars au 14 juillet 2024 : en 1874, 31 artistes (dont Monet et Cézane) détournent les règles traditionnelles de l’art et organisent la première exposition impressionniste à Paris. 130 œuvres sont présentés à l’occasion des 150 ans de la première exposition.
  • Désordres – Extraits de la collection Antoine de Galbert au Musée d’art contemporain de Lyon, du 8 mars au 7 juillet 2024 : Antoine de Galbert expose sa collection personnelle de plus de 250 œuvres.
  • André Masson : il n’y a pas de monde achevé au Centre Pompidou-Metz, du 29 mars au 2 septembre 2024 : exposition rétrospective des œuvres du versatile André Masson, et dessins automatiques.

A Paris :

  • Peter Lippmann et autres photographies à la Galerie Gadcollection, Paris 4e (4 rue du Pont Louis-Philippe) : fondée par Gad Edery, la galerie accueille des œuvres exceptionnelles de photographie de tout genre, mais dont les photographes suivent chaque étape de confection, de la prise de la photo aux tirages. On y trouvera des photographies de Peter Lippmann ou encore Paul Nicklen.
  • Les arts africains à l’honneur de la Galerie Ratton, Paris 6e (33 Rue de Seine 75006) : Philippe Ratton nait dans une famille dont l’attachement à l’art ne fait pas défaut. Il fonde dans un premier temps avec son associé Daniel Hourdé une Galerie en 1990. Il gère seul la galerie depuis 2011. Une dizaine de statuettes et sculptures sur bois originaires majoritairement de l’Afrique de l’Ouest y sont exposées.

En Europe :

  • Cézanne et Renoir, à la Fondation Gianadda en Suisse, du 12 juillet au 19 novembre 2024 : l’amitié artistique entre les deux peintres est mise à l’honneur par la Fondation Pierre Gianadda.
  • Michel-Ange, Léonard et Raphaël, à la Royal Academy of Arts en Angleterre, du 9 novembre 2024 au 15 février 2025 : les trois maitres de la Renaissance italienne exposés à la Royal Academy of Arts, pour le plus grand plaisir du monde artistique.
  • Anselm Kiefer, au Palazzo Ztrozzi à Florence (Italie), du 22 mars au 28 juillet 2024 : entre brutalité et délicatesse, on notera le fort contraste entre les toiles de l’artiste, exubérant la violence et la beauté architecturale du Palazzo Ztrozzi, qui date de la Renaissance.
  • Caspar David Friedrich, à l’Alte Nationalgalerie à Berlin (Allemagne), du 19 avril au 4 août 2024 : on expose dans son pays natal, Caspar David Friedrich issu du romantisme allemand, au travers d’une centaine d’œuvres.
  • Frans Hals, au Rijksmuseum à Amsterdam (Pays-Bas), du 16 février au 9 juin 2024 : grande rétrospective sur le méconnu mais combien talentueux Frans Hals.
  • Van Gogh, Poets and Lovers, à la National Gallery à Londres (Angleterre), du 14 septembre 2024 au 14 janvier 2025 : de La nuit étoilée aux Jardins des Poètes, laissez-vous emporter par le virtuose de Van Gogh.
  • Biennale de Venise, du 20 avril au 24 novembre 2024 : la 60ème édition de la Biennale de Venise se déroule en ce moment, avec pour curateur Adriano Pedrosa, directeur artistique du Musée des Arts de Sao Paulo.

Aux Etats-Unis :

  • Hiroshige et Takashi Murakami, au Brooklyn Museum, du 5 avril au 4 août 2024 : l’un des plus grand chef d’œuvre de l’art japonais, à savoir les Cents vues d’Edo, réalisées entre 1856 et 1858, qui montre l’évolution de la ville de Tokyo, autrefois Edo.
  • The Harlem Renaissance and Transatlantic Modernism, au Met Museum à New York du 25 février au 28 juillet 2024 : un panorama du mouvement artistique et social noir américain du début du XXe siècle.
  • Jenny Holzer : Light Line, au musée Guggenheim de New York, du 17 mai au 29 septembre 2024 : installation lumineuse et sélection d’œuvres de l’artiste depuis les années 1970.
Plus de publications

Assistante et coordinatrice d'ADAPes / Illustratrice, graphiste et artiste 3D en freelance

Articles liés

Réponses